Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Guillaume De Chassy : « Pour Barbara »

guillaume de chassy, pour barbara[Carnet de notes buissonnières # 011] Le pianiste Guillaume De Chassy consacre tout un disque à la chanteuse Barbara, sobrement intitulé Pour Barbara. Voilà un musicien raffiné, dont l’univers se situe aux confins du jazz et de la musique classique. Ses collaborations avec les grands noms sont nombreuses : Paul Motian, Andy Sheppard, Enrico Rava, Lars Danielsson, Paolo Fresu, Émile Parisien par exemple, pour ce qui concerne le jazz ; Brigitte Engerer, Laurent Naouri ou Natalie Dessay, côté classique. On se souviendra aussi de son projet Shakespeare Songs, en trio avec le batteur Christophe Marguet et le saxophoniste Andy Sheppard, avec sur disque – l’un des plus beaux de l’année 2015 – le concours de Kristin Scott Thomas dans le rôle de la récitante.

Cette fois, Guillaume De Chassy se présente seul pour rendre hommage à la « longue dame brune » disparue en novembre 1997. Comme tant d’autres, il lui vouait (et lui voue toujours) une grande admiration. Il faut savoir par ailleurs que Pour Barbara est à l’origine une commande de la Philharmonie de Paris destinée à une création en 2017, que le pianiste définit en quelques mots : « Au milieu des espaces mouvants qui sont les miens, j’ai souhaité que surgissent, de loin en loin, des mélodies reconnaissables entre toutes, comme dans une sorte de songe. J’adresse toute ma gratitude à cette inspiratrice, invisible et présente ». Le résultat est de toute beauté : Pour Barbara est un disque – on pourrait évoquer l’idée de nocturne – d’où émane une émotion toujours contenue, la sensibilité de Guillaume De Chassy s’y exprimant avec une ferveur discrète. Çà et là quelques échappées improvisées s’immiscent au cœur des mélodies, comme autant de fugues amoureuses. Ces mélodies, on en connaît l’élégance depuis longtemps. Elles sont ici servies par un jeu empreint d’une grande délicatesse, dont le pianiste ne se départit jamais. Tout est ici affaire de retenue, d’humilité et – osons le mot – de recueillement. Guillaume De Chassy a par ailleurs « glissé » trois compositions à lui, toutes appelées « Pour Barbara : Avant la nuit, Vers l’Aube, En son Jardin ». Un ultime cadeau à cette grande dame dont les mystères restent entiers, finalement. Pour Barbara.

Guillaume De Chassy (piano).

Label : NoMadMusic

Écrire un commentaire

Optionnel