Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

Christophe Monniot & Didier Ithursarry : « Hymnes à l’amour »

christophe monniot,didier ithursarry’ hymnes à l’amour[Carnet de notes buissonnières # 006] Il serait bien dommage de ne pas souligner le travail libre et exigeant qu’a entrepris le duo formé par le saxophoniste Christophe Monniot et l’accordéoniste Didier Ithursarry. Deux musiciens qui se connaissent parfaitement, et pas seulement parce qu’en des époques différentes, ils ont été l’un et l’autre membres de l’Orchestre National de Jazz, mais plutôt parce qu’ils se côtoient au sein du trio Station Mir, dont fait partie également l’altiste Guillaume Roy.

Monniot et Ithursarry ont fait paraître un album sur le label ONJ Records dont le titre est à lui-seul un vaste programme : Hymnes à l’amour. C’est leur premier disque en duo et pour eux l’occasion d’interpréter aussi bien des compositions personnelles que des reprises, comme « Sophisticated Lady » de Duke Ellington ou bien encore « Passion » de Tony Murena. Ils ne s’en cachent pas : tous deux ont un profond attachement pour les musiques populaires et traditionnelles et ce disque en est une preuve manifeste. La formule sonore du duo – saxophone et accordéon – est séduisante, les deux instruments parvenant à un épanouissement fiévreux dans leur dialogue qui donne la pleine mesure de la densité du propos des deux musiciens. Hymnes à l’amour, c’est avant tout l’occasion d’une magnifique conversation où beaucoup de musiques viennent se conjuguer et indiquer de nouvelles directions : on y trouve des danses populaires, des influences folkloriques, le swing du jazz mais aussi une dimension plus expérimentale qui vient nous rappeler à quel point la démarche de Christophe Monniot et Didier Ithursarry est contemporaine. Une musique d’aujourd’hui et de toujours.

Christophe Monniot (saxophones sopranino et alto), Didier Ithursarry (accordéon).
Label : ONJ Records

Écrire un commentaire

Optionnel